19/02/2015

Franc fort, Industrie horlogère et Swiss made

L'annonce du 15 janvier de la BNS d'abandonner le taux plancher face à l'euro a quelque peu désorienté notre industrie horlogère et aura un effet surprenant sur le Swiss made. Ce renchérissement brutal de notre monnaie nationale ne devrait cependant pas être aussi néfaste que prévu pour les horlogers suisses. Les quelques lignes qui suivent le démontre.

En 2009 alors que le taux de change avec l'euro avoisinait les 1.50 les exportations horlogères se trouvaient à 13 milliards de francs suisses. En 2014 alors que le taux de change avec l'euro était à 1.20 les exportations horlogères se trouvaient à 22 milliards de francs suisses. Ceci prouve que malgré un renchérissement du franc suisse l'industrie horlogère réussit à croitre.

La raison de ce paradoxe est que hors de la Suisse dès qu'une montre passe un certain niveau de prix le fait qu'elle soit fabriquée en Suisse a une grande importance sur la décision d'achat. Vu que tous les fabricants de montres suisses sont à la même enseigne quant à la cherté du franc suisse la fluctuation de notre monnaie nationale a une influence moindre sur l'industrie horlogère.

Quant au label Swiss made il est intéressant de savoir qu'au jour d'aujourd'hui pour qu'une montre puisse l'avoir il faut que 50% de sa valeur soit produite en Suisse. En 2013 le souhait d'apporter cette proportion à 60% pour une montre à quartz et à 80% pour une montre mécanique a été fixé. Ceci entrerait en vigueur en 2016. Ceci dit, avec le franc fort la valeur fabriquée en Suisse sera désormais plus vite atteinte.

franc fort,industrie horlogère,swiss made

Pour de plus amples informations un site intéressant reste celui de la Fédération de l'industrie horlogère suisse qui peut être consulté en cliquant ici

14:28 Publié dans Horlogerie, Suisse | Tags : franc fort, industrie horlogère, swiss made | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.