30/06/2015

Le plus genevois des horlogers neuchâtelois

J'ai eu hier le plaisir de revoir une personne qui a indéniablement marqué l'histoire de l'horlogerie moderne et continuera à la marquer. Il s'agit de Christophe Claret. C'est il y a une quinzaine d'années que je l'ai rencontré pour la première fois. Je m'en souviens encore comme si c'était hier. Il venait de s'offrir au Locle une ancienne demeure de l'horloger danois Urban Jürgensen où il venait d'installer sa manufacture.

Ayant tout comme moi apprit le métier durant quatre ans à l'Ecole d'Horlogerie de Genève et également tous deux membres de la Société des Horlogers de Genève nous avons rapidement parlé le même langage. Passé par la même école et parfois les mêmes enseignants nous étions heureux de nous rencontrer entre horlogers genevois au sein des montagnes neuchâteloises. C'est cependant seulement il y a deux ou trois ans qu'il me fit le plaisir de me présenter personnellement sa manufacture. Elle avait entre-temps vu pousser un nouveau bâtiment et son équipe était passée de quelques dizaines à une centaine de collaborateurs.

Comme régulièrement dans ces visites c'est souvent les discussions en aparté qui sont les plus enrichissantes et amusantes en anecdotes. C'est ainsi que Christophe Claret me raconta son parcours. D'abord passionné de mécanique et de vélomoteur c'est à la fin des années septante qu'il entra à l'Ecole d'Horlogerie de Genève. Comme plusieurs générations d'horlogers il commença par y faire en première année son propre outillage dont la pièce maitresse était un micromètre. Il continua ensuite par faire ce que l'on nommait à l'époque la pièce école une montre de poche estampillée du précieux Poinçon de Genève sur laquelle chaque élève passait environ trois ans afin d'y apprendre le métier. La formation se termina par la restauration d'horlogerie ancienne qui reste aujourd'hui encore une partie très formatrice.

Une fois sorti de l'école il croisa le chemin de Roger Dubuis auprès duquel il continua à apprendre les secrets du métier. C'est notamment avec Roger Dubuis qu'il passa régulièrement boire le café dans un troquet du coin où le garçon de café n'était autre que Carlos Dias qui allait devenir une vingtaine d'années plus tard l'associé de Roger Dubuis. Après avoir passé un temps enrichissant auprès de Roger Dubuis et s'être fait servir le café par Carlos Dias il commença à créer parmi les plus prestigieux garde-temps et le plus souvent dans l'ombre de grandes marques. Contrairement à d'autres fournisseurs, notamment au niveau des modules chronographes, qui ont nivelés les marques vers le bas en offrant des options de chronographes pas chers à vendre très chers, Christophe Claret a fait l'inverse. En effet durant de nombreuses années il a vendu en toute discrétion aux plus prestigieuses maisons des répétitions minutes, tourbillons et autres prestigieux mécanismes afin de niveler toutes ces marques vers le haut. Il signe depuis quelques années ses propres montres qui valent la peine d'être regardées avec la plus grande attention.

C'est au soir du 31 octobre 2014 que je fus très heureux de revoir Christophe Claret au Grand Théâtre de Genève. C'est en effet à ce moment que le Grand Prix d'Horlogerie de Genève lui décerna le Prix de la Haute Mécanique pour Dame. Etant tenu par un devoir de discrétion je ne pourrais vous dire pour qui est allé mon vote mais je suis heureux d'avoir fait partie du jury qui a décoré Christophe Claret.

christophe claret

Pour visiter le site de sa marque cliquez ici

15:49 Publié dans Horlogerie | Tags : christophe claret | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/06/2015

Rolex est 25 fois plus précieux qu'Apple

En réponse à la note publiée hier sur ce blog (Apple fait 15 fois mieux que Rolex!) je me permets de remettre quelque peu les pendules à l'heure. En effet en quantité ce chiffre est probablement juste cependant en chiffre d'affaire la réalité est toute autre. J'imagine que le prix moyen d'une montre Apple sera d'environ CHF 400.- alors que du côté de Rolex nous sommes probablement à CHF 10'000.- Rolex est donc ainsi 25 fois plus précieux qu'Apple. Vous trouverez ci-dessous la montre que j'ai le plaisir de porter tous les jours depuis plusieurs années. C'est de l'économie verte pure et dure. Inutile de construire des centrales électriques supplémentaires pour la recharger. Un peu comme un moulin à vent, ou aujourd'hui une éolienne, elle se recharge automatiquement à chaque mouvement de mon poignet.

rolex,apple

Si vous voulez visiter le site non pas de la pomme mais de la couronne cliquez ici

10:44 Publié dans Horlogerie | Tags : rolex, apple | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg