25/11/2016

Michel Parmigiani à la Société des Horlogers de Genève

C'est avec grand bonheur que la Société des Horlogers de Genève a accueilli hier soir pour l'une de ses quelques sept à huit réunions annuelles un grand horloger. C'est Michel Parmigiani en personne qui s'est déplacé depuis le Val de Travers pour venir nous parler. La grande partie de sa présentation fût sur la restauration de pièces maîtresses.

Quel plaisir de l'écouter nous narrer son parcours et ses débuts dans la restauration d'horlogerie ancienne au milieu des années septante. Il nous expliqua ce travail dont la première étape est bien souvent un travail de recherche ou d'archéologue où une bibliothèque bien garnie est bien souvent le premier outil de travail avant de toucher un tournevis. En effet nous parlons là de bibliothèque ou de visite de musées car internet n'existait pas à cette époque.

Il nous parla de la restauration d'une demi-douzaine de pièces dont la plus ancienne remonta au XVIème siècle suivi de plusieurs gardes temps ou automates d'exceptions. L'une des restaurations qu'il nous expliqua fut l'une des pendules sympathiques de Breguet que l'on peut aujourd'hui admirer au musée Patek Philippe. L'une des restaurations les plus marquante de sa présentation fût un pistolet à oiseau chanteur appartenant à la collection Maurice-Yves Sandoz qui nécessita 5000 heures de travail de restauration.

Michel Parmigiani nous parla aussi de l'importance de la réversibilité de tout travail de restauration à ses yeux. C'est à dire la possibilité de revenir à l'étape d'avant la restauration si on le souhaite. Egalement l'importance de l'archivage des travaux effectués. A la demande de la Société des Horlogers de Genève il nous parla également de la Fondation Qualité Fleurier qui mit en place en 2004 une très intéressante nouvelle certification.

Un grand merci à ce grand Monsieur qui nous rappela dans sa présentation à quel point nous devons rester humble dans nos travaux de tous les jours car nos ancêtres ont bien souvent fait bien plus avec des moyens bien moindre. Merci à Michel Parmigiani d'être venu nous parler.

oiseau chanteur.jpg

Ci-dessus le pistolet à oiseau chanteur appartenant à la collection Maurice-Yves Sandoz. Si vous voulez voir un court film vous pouvez cliquer sur l'image. Egalement un lien vers la Fondation Qualité Fleurier en cliquant ici. Et pour conclure un lien vers les montres Parmigiani Fleurier fabriquées de nos jours en cliquant ici.

14:00 Publié dans Horlogerie | Tags : société des horlogers de genève, parmigiani | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.