30/03/2018

Poinçon de Genève, Cartier, Grand Conseil,

Cartier tourne quasi totalement le dos au Poinçon de Genève. Ceci est l'information que j'ai reçue il y a quelques jours par une personne proche du dossier alors que je me trouvais à Bâle à l'occasion du Baselworld. Pour rappel la décision d'accepter Cartier au sein du Poinçon de Genève avant même que la marque n'ait installé d'atelier à Genève avait fortement fâché son principal partenaire qui avait mis fin à une très longue relation avec la certification pour faire sa propre certification. Cartier tourne aujourd'hui presque totalement, ou peut-être même totalement, le dos au Poinçon de Genève. Cette situation est un peu comme se séparer de son épouse après 30 ans de mariage pour vivre une amourette de deux ou trois ans avec une autre femme qui finit par partir rapidement vers d'autres hommes. Si j'avais été député au Grand Conseil à l'époque j'aurais certainement analysé la situation de près et aurais fait raisonner un plaidoyer au sein du parlement cantonal genevois en faveur des marques historiques genevoises et de l'industrie horlogère genevoise plus en générale. Comme vous le savez peut-être déjà l'industrie horlogère n'est plus représentée depuis de longues années au sein du Grand Conseil de notre canton qui se souhaite très horloger. Il est temps que ceci change. Je vous suggère donc de cliquer sur l'image ci-dessous et de soutenir le candidat qui apparaîtra.

poincon-de-geneve.jpg

Vous voir voter pour mon parti me réjouirais. Ceci dit, si vos goûts politiques sont ailleurs et que vous souhaitez soutenir l'industrie horlogère, pan important de l'économie de notre canton, le fait d'ajouter mon nom à la main au bas de votre liste serait déjà un précieux soutien. Merci

15:50 Publié dans Genève, Horlogerie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.