11/03/2015

Vive les montres déconnectées!

Évoluant depuis près de vingt ans dans le monde de la belle horlogerie, principalement mécanique, je me suis offert il y a quelques semaines sans réellement le réaliser ma première montre connectée.

Hormis ma passion pour l'horlogerie je prends également beaucoup de plaisir depuis une dizaine d'années à pratiquer du sport d'endurance, principalement la course à pied et la randonnée. Assez vite en débutant ces sports j'ai réalisé l'importance d'écouter son corps ceci notamment avec l'aide d'un cardiofréquencemètre. Je me suis donc offert à quelques reprises des montres indiquant mes pulsations cardiaques durant l'effort.

Il y a quelques semaines je suis entré dans une nouvelle catégorie de montres électroniques. Je me suis acheté ma première montre indiquant à côté des pulsations cardiaques également la vitesse et la distance parcourue grâce à un GPS intégré. Tout ceci avec un câble usb pour la recharger et la connecter à internet et au passage transférer mes données sur un serveur. Je ne vous cache pas que j’adore ma nouvelle montre mais uniquement durant mes séances de sport après cela je la range dans un tiroir car j'aime aussi vivre de manière déconnectée.

Vivre de manière déconnectée c'est ce que j'aime beaucoup faire notamment les samedis où j'aime aller en ville en laissant mon téléphone portable éteint chez moi à la maison et que je porte ma montre mécanique de tous les jours me donnant comme unique information l'heure, la minute, la seconde et la date. Au passage cette montre a aussi un remontage automatique qui lui donne un effet similaire à une éolienne. Ma montre déconnectée a du reste plus de vingt ans et fonctionne toujours à merveille.

On pourrait croire que c'est un objet d'une certaine valeur mais à vrai dire si je divise son prix initial par vingt son prix annuel devient très raisonnable. Également il n'y a là pas d’obsolescence contrôlée. Tout ceci me rappelle ce stylo-plume d'une grande maison genevoise que mes grands-parents maternels m'ont offert le jour de ma confirmation. S'ils m'avaient offert un gadget électronique il ne trônerait probablement plus fièrement sur mon bureau vingt ans après à côté de ma montre qui a le même âge.

montres déconnectées

Ci-dessus la montre dont je parle que j'aime également appeler mon éolienne

15:26 Publié dans Horlogerie | Tags : montres déconnectées | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05/03/2015

Baselworld ou SIHH?

Dans une quinzaine de jours s'ouvrira l'édition 2015 du Baselworld. Cette étape bâloise a durant de nombreuses années été la seule et unique exposition horlogère internationale. C'est cependant en 1991 qu'une autre exposition le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) basé à Genève est venu s'ajouter aux agendas des horlogers. Quelles sont donc leurs différences?

La plus ancienne des expositions qui porte aujourd'hui le nom de Baselworld a notamment la différence majeure d'être ouverte au public. Même si le montant à débourser pour une carte journalière est de 60.- francs toute personne souhaitant visiter l'exposition peut le faire. La cité rhénane a aussi la différence d’accueillir à côté des marques horlogères et joaillères également leurs fournisseurs. Ainsi on peut y voir des exposants de machines et outils ou également d'autres produits nécessaires à la vente allant d'éclairage, de vitrine, d'alarme ou de coffre-fort par exemple.

Le SIHH est de son côté réservé aux professionnels et à quelques collectionneurs horlogers de haut vol. Le tout public n'y a donc pas accès. Quant aux exposants il s'agit essentiellement de marques horlogères de haut de gamme qui ont été cette année au nombre de seize. Il s'agit principalement des marques horlogères du groupe Richemont ainsi que trois marques indépendantes ou semi-indépendante.

Il est cependant important de relever que l'exposition genevoise n'a pas l'exclusivité des marques de haute horlogerie. Il y a quelques joyaux de la haute horlogerie qui ont décidés de rester fidèles à l'exposition bâloise. C'est pourquoi je vous conseille à toutes et à tous d'au moins une fois dans votre vie de visiter le Baselworld qui aura lieu cette année du 19 au 26 mars 2015.

baselworld,sihh

Pour plus d'information concernant les deux expositions visiter les sites suivants Baselworld et SIHH

15:23 Publié dans Horlogerie | Tags : baselworld, sihh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

19/02/2015

Franc fort, Industrie horlogère et Swiss made

L'annonce du 15 janvier de la BNS d'abandonner le taux plancher face à l'euro a quelque peu désorienté notre industrie horlogère et aura un effet surprenant sur le Swiss made. Ce renchérissement brutal de notre monnaie nationale ne devrait cependant pas être aussi néfaste que prévu pour les horlogers suisses. Les quelques lignes qui suivent le démontre.

En 2009 alors que le taux de change avec l'euro avoisinait les 1.50 les exportations horlogères se trouvaient à 13 milliards de francs suisses. En 2014 alors que le taux de change avec l'euro était à 1.20 les exportations horlogères se trouvaient à 22 milliards de francs suisses. Ceci prouve que malgré un renchérissement du franc suisse l'industrie horlogère réussit à croitre.

La raison de ce paradoxe est que hors de la Suisse dès qu'une montre passe un certain niveau de prix le fait qu'elle soit fabriquée en Suisse a une grande importance sur la décision d'achat. Vu que tous les fabricants de montres suisses sont à la même enseigne quant à la cherté du franc suisse la fluctuation de notre monnaie nationale a une influence moindre sur l'industrie horlogère.

Quant au label Swiss made il est intéressant de savoir qu'au jour d'aujourd'hui pour qu'une montre puisse l'avoir il faut que 50% de sa valeur soit produite en Suisse. En 2013 le souhait d'apporter cette proportion à 60% pour une montre à quartz et à 80% pour une montre mécanique a été fixé. Ceci entrerait en vigueur en 2016. Ceci dit, avec le franc fort la valeur fabriquée en Suisse sera désormais plus vite atteinte.

franc fort,industrie horlogère,swiss made

Pour de plus amples informations un site intéressant reste celui de la Fédération de l'industrie horlogère suisse qui peut être consulté en cliquant ici

14:28 Publié dans Horlogerie, Suisse | Tags : franc fort, industrie horlogère, swiss made | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/02/2015

Un chronographe à double roues à colonnes

Après avoir voyagé lors des deux derniers écrits de ce blog chez différents horlogers dans des régions germanophones, l'un en Allemagne et l'autre proche de sa frontière à Schaffhouse, je tiens aujourd'hui à m’arrêter dans la commune où je vis et où je travaille il s'agit de Plan-les-Ouates.

C'est dans cette commune qu'une marque a son siège et a selon mes critères clairement terminée dans le tiercé gagnant des plus belles nouveautés présentées à l'occasion du SIHH 2015. Cette marque est Vacheron Constantin. Souhaitant écrire un texte court je ne vais pas m'exprimer sur la totalité des nouveautés de la marque mais essentiellement sur celle qui à mes yeux est la plus belle. Il s'agit d'une montre de la collection Harmony ayant un chronographe à rattrapante.

Cette montre est selon moi un des plus beaux lancements du SIHH 2015 car il s'agit avant tout d'un vrai chronographe intégré. D'où sa valeur supérieur au chronographe de type modulaire à mon goût encore trop utilisé au sein de marques se positionnant comme étant des marques de haut de gamme. Également, ce chronographe Vacheron Constantin est extrêmement précieux car il est commandé de roues à colonnes et non pas d'une navette comme certains chronographes de qualité plus courante.

Vous avez bien lu c'est bien au pluriel que je parle de "roues à colonnes" et pas au singulier car il y en a deux de roues à colonnes. En effet nous entendons parfois parler de "double tourbillons" ce qui certes au niveau de la précision n'apporte pas un grand effet hormis le fait d'impressionner la galerie. Il est cependant surprenant que jusqu'à ce jour nous n'ayons jamais réellement entendu parler des chronographes à "double roues à colonne" alors qu'ils existent depuis de nombreuses décennies. En effet les plus prestigieux chronographes à rattrapante ont toujours eus deux roues à colonnes. L'une pour la fonction départ, arrêt et remise à zéro du chronographe que l'on peut voir ci-dessous sur l'image entre 5h et 6h (décorée d'une croix de malte symbole de Vacheron Constantin) et la deuxième additionnelle pour la fonction de rattrapante que l'on peut voir vers l'axe des 11h également décorée d'une croix de malte.

C'est vers le début des années nonante qu'un chronographe à rattrapante de qualité plus courante fut inventé. Avant cette date une très grande partie des chronographes à rattrapante étaient équipés du prestigieux système à double roues à colonnes devenu plus rare depuis. Pour celles et ceux qui ne le savent pas la rattrapante est donc un ingénieux système de deux aiguilles superposées dont l'une peut être arrêtée pour mesurer un temps intermédiaire et peut ensuite être relâchée afin qu'elle rattrape l'autre aiguille qui ne s'est pas arrêtée.

Comme cerise sur le gâteau je dirais que même au niveau des aiguilles Vacheron Constantin a distancé beaucoup d'autres marques. Sur une rattrapante il est toujours très important que les deux aiguilles de seconde soient différentes afin que l'on sache lorsque les deux aiguilles sont arrêtées laquelle des aiguilles a été arrêtée en premier. C'est un détail qui a été pris en considération sur cette montre Vacheron Constantin alors qu'il a été oublié sur certaines montres très prestigieuses. Il y aurait encore un wagon d'arguments à raconter sur cette belle montre mais comme je l'ai écrit plus haut je souhaite écrire un texte court.

Pour finir encore un dernier coup de cœur pour cette belle marque genevoise qui a encore à sa tête un directeur général Monsieur Torres que l'on peut avoir le plaisir d'entendre parler le français avec un bel accent de Genève. Cela fait autant plaisir à entendre que de lire par exemple en toutes lettres le terme huitante dans un catalogue de la Fondation Audemars Piguet. Genevois, Vaudois et autres régions francophones gardons donc nos belles cultures régionales.

vacheron constantin

Ci-dessus le calibre 3500 de la maison Vacheron Constantin. Pour celles et ceux intéressés de connaitre l'aspect externe de cette montre vous pouvez vous référer au site de la marque en cliquant ici.

14:01 Publié dans Horlogerie | Tags : vacheron constantin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/02/2015

Bizarrerie de l'industrie horlogère

Une fois n'est pas coutume je tiens aujourd'hui uniquement à poser une question dans le but de faire réfléchir et avancer notre belle industrie horlogère. Comment se fait-il que ceci...

iwc,grande complication

un mouvement Valjoux aux finitions basiques que l'on trouve habituellement dans des montres dont les prix avoisinent les 5'000.- francs suisses se trouve dans ceci...

iwc,grande complication

et soit proposé au prix de 235'000.- francs suisses lorsqu'on appelle un point de vente phare de Schaffhouse ?

14:28 Publié dans Horlogerie | Tags : iwc, grande complication | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15/01/2015

Les montres à calendrier

Les montres à calendrier et plus spécifiquement celles à calendrier perpétuel font à mes yeux partie de l'une des plus fascinantes complications horlogères. Subdivisé en trois catégories principales on y trouve le calendrier simple, le calendrier annuel et le calendrier perpétuel.

Le calendrier simple représente l'entrée de gamme. Ce type de mécanisme part du principe que chaque mois a 31 jours. En d'autres termes le porteur de ce type de montre devra corriger la date de sa montre cinq fois par année. Les mois de l'année n'ayant pas 31 jours étant au nombre de cinq.

Le calendrier annuel représente la gamme intermédiaire. Ce type de mécanisme mesure avec exactitude les mois ayant 31 et 30 jours. En d'autres termes le porteur de ce type de montre devra corriger la date de sa montre une seule fois par année à la fin du mois de février.

Le calendrier perpétuel est le plus prestigieux. Avec l'aide de leviers, ressorts, cames et roues ce type de mécanisme arrive à calculer mécaniquement avec exactitude la totalité des douze mois de l'année. Une came faisant un quart de tour par année vient même calculer avec exactitude la longueur du mois de février que nous soyons dans une année bissextile ou non.

Vous trouverez ci-dessous l'illustration de l'un des plus beaux mécanismes de calendrier perpétuel que l'on peut trouver sur le marché. Il est truffé d'autres spécificités que des équipes de vente très bien formées à travers le monde se feront certainement un plaisir de vous expliquer.

montres à calendrier

Mécanisme de calendrier perpétuel - Chopard collection L.U.C

10:54 Publié dans Horlogerie | Tags : montres à calendrier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg