15/03/2017

Merci Monsieur Biver !

Il y a quelques semaines j'ai eu le plaisir de recevoir une invitation au lancement d'une nouvelle montre que Jean-Claude Biver allait présenter personnellement. Après un rapide coup d'oeil sur mon agenda je confirmai rapidement ma présence à cette journée à laquelle je voulais absolument prendre part. En effet les interventions de ce géant de l'industrie horlogère sont simplement magiques et pour rien au monde je voulais louper cette journée.

Le décor était planté il souhaitait convier la presse internationale sur la prairie du Grütli. C'est depuis ce lieu mythique qu'il souhaitait annoncer le lancement de la seconde version de la montre connectée de TAG Heuer. A quelques jours du lancement nous avons cependant reçu l'information que l'activité principale de cette journée allait se passer à Brunnen face à la célèbre prairie.

C'est ainsi que je suis arrivé hier vers onze heure à Brunnen après avoir traversé depuis Genève une Suisse féerique par une journée ensoleillée sous un ciel bleu. J'aperçus durant mon voyage notamment le grand et le petit Mythen ces deux montagnes symbole du canton de Schwytz qui allait nous accueillir pour ce lancement. Arrivé sur place nous avons été reçu dans un lieu superbe au bord de l'eau avec une grandiose vue sur les Alpes. Ce lieu grandiose était donc le lieu où TAG Heuer allait présenter sa montre à la presse.

Jean-Claude Biver commença alors à nous expliquer que pour des raisons toutes à fait compréhensibles l'événement ne pouvait finalement pas avoir lieu sur la prairie du Grütli ce lieu n'accueillant tout simplement pas des événements commerciaux. Ceci dit, il eut une fois de plus une idée de génie pour nous connecter avec la prairie d'en-face. C'est par une vidéoconférence qu'il commença la conférence de presse avec une championne d'Europe de tir à l'arbalète qui nous fit une performance en direct depuis la mythique prairie du Grütli.

Après cette performance il enchaina et nous expliqua à tous l'histoire de Guillaume Tell et bien entendu des trois premiers cantons confédérés qui ont prêtés serment sur cette fameuse prairie du Grütli. Ceci dit, après cette magnifique introduction il commença à nous parler de la nouvelle montre connectée de TAG Heuer, la MODULAR 45, qui a comme principale différence par rapport à la première montre connectée d'être "Swiss made".

En effet comme nous le savons la première était déjà le fruit d'une collaboration entre les trois même entreprises Google, Intel et TAG Heuer. Des éléments clefs de cette première montre n'ayant pas été faits sur sol helvétique elle ne pouvait pas porter le label "Swiss made". Vu qu'il y a eu un transfert de technologie depuis les Etats-Unis vers la Suisse et qu'une chaine de production a été mise en place à La Chaux-de-Fonds cette nouvelle montre connectée de la marque peut maintenant fièrement porter le "Swiss made".

La MODULAR 45 a aussi la particularité d'être entièrement modulable. Elle est ainsi principalement composée de trois éléments, la montre en elle-même qui est appelé donc à être le module qui peut être une montre connectée ou une montre non connectée équipée d'un mouvement mécanique, et ensuite deux autres éléments qui sont les cornes et le bracelet avec sa boucle. Le client peut ainsi choisir les différents composants et quasiment se créer une pièce unique à son goût.

Cette présentation se poursuivit par une magnifique croisière de Brunnen à Lucerne avec des vues splendides notamment sur le Rigi, le Bürgenstock ou le mont Pilate. Arrivé à Lucerne le tout se conclut au magasin Les Ambassadeurs prestigieux groupe de détaillants suisses. Tout ceci fut bien entendu entouré de cors des Alpes, de yodel, de fromage, d'un lanceur de drapeau et de quelques magnifiques cloches de vache transmises à divers acteurs comme Google et Intel. Pour la journée d'hier je dirai donc "Switzerland first, America second".

TAG Heuer.jpg

A la gauche de Jean-Claude Biver vous pourrez deviner la mythique prairie du Grütli. Il est entouré sur cette photo par des responsables de Google et Intel pouvant tous deux fièrement rapporter des cloches de l'autre côté de l'Atlantique. Cliquez sur l'image pour plus d'information sur TAG Heuer et la MODULAR 45.

15:09 Publié dans Horlogerie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

24/02/2017

Vive les vrais journalistes!

Il y a quelques jours alors que j'ouvrais la Tribune de Genève assis dans un café je fus surpris de lire un article particulièrement farfelu écrit par un blogueur. J'y lisais que l'on pouvait acheter la plus prestigieuse des montres, celle portée par Roger Federer, avec des rabais allant de 40 à 60%.

Ceci me surprenait d'autant plus vu que le blogueur en question ne citait aucune source. Un lien par exemple vers un site où l'on pouvait s'offrir de telles montres à de tels prix. Ceci dit étant un professionnel de cette industrie je me permets de remettre quelque peu les pendules à l'heure. En effet après avoir lu cette information je suis moi-même allé sur internet à la recherche de ces sites où l'on pouvait faire de pareilles affaires.

J'en conclus rapidement que l'horloger de Roger Federer était de loin le moins discounté de l'industrie horlogère. A vrai dire je n'ai trouvé aucune montre neuve discountée pour cette marque. Concernant l'autre horloger cité, celui des aviateurs ou celui de John Travolta, je dois confirmer les affirmations du blogueur. Ceci dit si vous deviez trouver une montre signée de la prestigieuse couronne avec un important rabais il y a de forte chance qu'il s'agisse tout simplement d'une contrefaçon avec tous les effets secondaires nocif qu'une contrefaçon peut avoir.

Je ne souhaite pas trop m'étaler sur le sujet des contrefaçons mais peux vous évoquer par exemple la présence de points luminescents sur leurs cadrans qui parfois peuvent être radioactif. Egalement des colles de mauvaise qualité dans leurs bracelets cuir qui peuvent donner des allergies lorsqu'elles se mélangent à la transpiration. La liste des effets nocifs des montres contrefaites pourrait être encore bien plus longue. Je dirais tout simplement que notamment pour des raisons de santé il est bon d'acheter des produits originaux.

Egalement il y arrive parfois que certains sites internet mettent la photo d'une belle montre sur leur site accompagné d'un prix indiquant un fort rabais à ses côtés. Lorsqu'on les contacte bien souvent ils n'ont pas la montre à livrer. Ceci me rappel un beau jour alors que je vivais en Floride et que je voulais m'acheter une voiture. Je vis sur un site internet une offre très alléchante et je suis allé voir le garage à une bonne heure de route de Miami lieu où je vivais. Une fois arrivé au garage le garagiste m'informa qu'il venait de vendre la voiture et me proposa de lui acheter un vieux taxi enfumé.  

Concernant le titre donné à mon article je me suis une fois posé la question si nous blogueurs nous ne faisions pas à nos amis journalistes le coup que les chauffeurs Uber font aux chauffeurs de taxi traditionnel. Par la lecture de cette article farfelu paru dans la Tribune de Genève de mercredi passé je me suis dit que non. En effet les vrais journalistes font bien souvent un travail de recherche plus important et sont dans la moyenne plus crédible qu'un blogueur.

Gregory Pons et Florence Jacquinot.jpg

En parlant d'un vrai journaliste qui fait un travail de fond sur l'industrie horlogère vous trouverez ci-dessus Grégory Pons qui en est un des meilleurs exemples. Cliquez sur la photo et vous vous retrouverez sur son site. Merci à son site Businessmontres pour la photo et je salue également Florence Jacquinot présente sur la photo. J'oubliais un détail le journalisme de qualité se paye...

11:59 Publié dans Horlogerie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

14/02/2017

Fidélité en horlogerie et ailleurs

Le réseau professionnel LinkedIn fournit un tas d'informations intéressantes, notamment à ses membres Premium dont je fais actuellement partie. Grâce aux données transmises par ses membres, il peut par exemple transmettre le nombre d'employés inscrits sur le réseau qui sont actifs au sein d'entreprises également inscrites sur le réseau. Il peut également transmettre la durée de vie moyenne de ses membres inscrits au sein de ces entreprises inscrites. Vous trouverez ci-dessous un classement de quelques entreprises que j'ai fait avec les données de ce jour. Le montant en années est donc la durée de vie moyenne d'un employé inscrits dans le réseau au sein de ces entreprises.

 

Horlogerie

Rolex - 2248 employés inscrits - 7 ans

Patek Philippe - 489 employés inscrits - 6,8 ans

Chopard - 649 employés inscrits - 6,3 ans

Breguet - 252 employés inscrits - 5,5 ans

Piaget - 609 employé inscrits - 5,4 ans

Audemars Piguet - 582 employés inscrits - 5,3 ans

Girard-Perregaux - 103 employés inscrits - 5,2 ans

Jaeger-Lecoultre - 542 employés inscrits - 4,9 ans

Vacheron Constantin - 390 employés inscrits - 4,9 ans

Panerai - 349 employé inscrits - 4,9 ans

Baume & Mercier - 126 employés inscrits - 4,9 ans

Zenith - 90 employés inscrits - 4,9 ans

Tag Heuer - 620 employés inscrits - 4,8 ans

Roger Dubuis - 238 employé inscrits - 4,6 ans

Omega - 568 employés inscrits - 4,4 ans

IWC - 509 employés inscrits - 4,2 ans

Hublot - 293 employés inscrits - 3,7 ans

Richard Mille - 83 employés inscrits - 3,6 ans

 

Banque

UBS - 61'826 employés inscrits - 7,4 ans

Pictet - 1'346 employés inscrits - 7,1 ans

Lombard Odier - 1'652 employés inscrits - 6,8 ans

Crédit Suisse - 48'425 employés inscrits - 6 ans

Mirabaud - 361 employés inscrits - 4,8 ans

 

Divers

Procter & Gamble - 74'781 employés inscrits - 9,7 ans

Nestle - 100'573 employés inscrits - 7,3 ans

Novartis - 60'883 employés inscrits - 6,2 ans

IKEA - 35'663 employés inscrits - 5,6 ans

Apple - 128'164 employés inscrits - 4,7 ans

 

Etatique

Etat de Neuchâtel - 967 employés inscrits - 9,7 ans

Etat de Genève - 3'295 employés inscrits - 9,1 ans

Etat de Vaud - 4'396 employés inscrits - 8,5 ans

 

Cette liste ci-dessus est loin d'être exhaustive mais elle peut donner quelques informations intéressantes notamment sur la grandeur de ces entreprises et surtout la fidélité entre employeur et employé.

linkedin,horlogerie,banque

Pour ceux qui souhaitent avoir plus d'information cliquez sur l'image ci-dessus et créez un profil si ce n'est pas déjà fait et devenez membre Premium pour avoir une information plus complète.

10:33 Publié dans Genève, Horlogerie, Monde, Suisse | Tags : linkedin, horlogerie, banque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07/02/2017

Les rachats de stock de l'industrie horlogère

Comme beaucoup de monde au sein de l'industrie horlogère, je regarde les chiffres que la Fédération de l'industrie horlogère suisse FH communique à intervalle régulier. Cependant j'ai commencé à douter sur l'exactitude de ces chiffres notamment lorsqu'ils ont informé que le recul en valeur de 2016 par rapport à 2015 était de 9,9% ce qui me paraissait faible en vue de ce qui se passe actuellement dans l'industrie horlogère.

J'ai alors décidé d'investiguer moi-même et de prendre directement contact avec l'Administration fédérale des douanes à Berne afin d'obtenir les chiffres directement à leur source. J'ai alors constaté que les chiffres que je consultais depuis de nombreuses années ne prenaient pas en considération les rachats, donc réimportations, de stocks invendus. J'ai alors décidé de recalculer les chiffres des quinze dernières années avec la formule ci-dessous.

 

Année: exportation - (réimportation - réexportation) = exportation réel 

 

Les chiffres de réimportation incluent donc les rachats de stocks invendus et y sont déduit les chiffres de réexportation qui incluent notamment la marchandise qui arrive en Suisse pour un service d'entretien et repart vers l'étranger une fois remis en état. Vous trouverez ci-dessous le résultat de mon analyse sur les quinze dernières années. 

 

2002: 10'694'672'834 - (397'709'692 - 41'302'944) = 10'338'266'086

2003: 10'216'904'817 - (491'466'004 - 18'006'887) = 9'743'445'700

2004: 11'157'914'119 - (491'055'054 - 22'757'711) = 10'689'616'776

2005: 12'390'270'845 - (459'921'653 - 23'854'177) = 11'954'203'369

2006: 13'742'681'040 - (486'450'051 - 20'202'986) = 13'276'433'975

2007: 15'955'744'323 - (468'233'868 - 38'218'420) = 15'525'728'875

2008: 17'033'745'554 - (558'531'914 - 23'713'315) = 16'498'926'955

2009: 13'229'486'627 - (694'037'969 - 29'547'335) = 12'564'995'993

2010: 16'166'821'355 - (787'393'308 - 55'258'970) = 15'434'687'017

2011: 19'304'214'428 - (676'587'586 - 17'842'399) = 18'645'469'241

2012: 21'426'025'829 - (843'355'289 - 21'332'067) = 20'604'002'607

2013: 21'833'748'756 - (996'387'783 - 29'726'347) = 20'867'087'320

2014: 22'257'686'998 - (1'102'123'881 - 33'523'523) = 21'189'086'640

2015: 21'534'549'448 - (1'323'636'390 - 45'829'622) = 20'256'742'680

2016: 19'405'113'042 - (1'532'259'354 - 45'737'866) = 17'918'591'554*

* les chiffres 2016 sont provisoires les définitifs seront communiqués le 23 mai 2017

 

A la vue de ces chiffres nous pouvons donc constater que les chiffres de réimportation, donc de rachat de stock, ont pris de l'ampleur ces quatre à cinq dernières années. Les chiffres communiqués ci-dessus sont en francs suisses. Ils pourront je pense éclairer les quelques expertes et experts de l'industrie horlogère qui me lisent. 

horloger.jpg

En espérant que notre belle industrie horlogère se reprenne au plus vite.

10:04 Publié dans Horlogerie | Tags : stock | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/01/2017

MAKE WATCHMAKING GREAT AGAIN

Après une semaine complète passée au SIHH ou je dirais plutôt à la "Geneva Week" terme qui inclut aussi quelques autres marques qui exposent durant la même période hors du SIHH à Genève je souhaite cette année faire un compte rendu un peu différent de ceux que l'on peut habituellement lire sur le sujet.

En effet je pourrais passer une par une la bonne vingtaine de marques que j'ai visité et vous donner les points forts et les points faibles de chaque marques. Ceci dit, cette année je souhaite faire une analyse plus globale de notre industrie horlogère et principalement dans le but de la renforcer dans sa totalité dans les moments difficiles qu'elle vit actuellement où il faut agir au niveau du tronc et pas des branches et encore moins des feuilles.

Comme nous le savons nous avons depuis quelques années cette situation absurde d'avoir le SIHH et le Baselworld espacé d'environ deux mois. Jadis les deux salons se chevauchaient ce qui permettait de drastiquement diminuer les frais pour toute l'industrie et également l'emprunte carbone. Chaque marque avait un gros salon à la même période soit à Genève ou à Bâle et il y avait un seul et unique gros investissement par année qui était bien amorti.

Depuis que nous avons le SIHH et le Baselworld qui se sont espacés d'environ deux mois nous avons rapidement un tas de doublons qui se sont mis en place qui font le malheur de ceux qui payent mais le bonheur de ceux qui encaissent. Rapidement des marques n'exposant pas officiellement au SIHH sont venues à Genève louer des espaces dans des hôtels ou bateaux et inversement des marques n'exposant pas officiellement au Baselworld louent également depuis quelques années des espaces dans des hôtels ou sur des bateaux.

Cette situation de doublons dans les coûts ne peut pas durer même si elle arrange beaucoup ceux qui encaissent à double. Là est justement le problème que nous avons dans cette industrie où visiblement plus de faiseurs d'opinion sont dans le camps de ceux qui encaissent que de ceux qui payent. Ceci va cependant peut-être changer. Contrairement à la coutume le SIHH n'a pas encore publié les dates du salon 2018 à la fermeture du salon 2017. Bâlois et Genevois accordez donc vos violons ceci renforcerait notre industrie.

Quant au titre que j'ai donné à cet article je me suis amusé à imaginer ce que serait le résultat d'un audit sur notre industrie horlogère fait par le nouveau président des Etats-Unis à qui personne ne peut contester d'être un brillant homme d'affaire. Il a déjà rencontré Bernard Arnault à New York. Je pense cependant que le pôle horloger de LVMH est certainement l'un des mieux géré de notre industrie. Quant à d'autres je pense qu'il aurait souvent à prononcer son célèbre "You're fired".

sihh,baselworld

Ce n'est pas un lien vers la Maison Blanche que je vous transmets mais vers le SIHH et vers le Baselworld. Nous verrons peut-être d'ici à quelques semaines que les dates des salons 2018 se rejoignent à nouveau.

10:36 Publié dans Genève, Horlogerie, Monde | Tags : sihh, baselworld | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/12/2016

Les chiffres du COSC

J'ai décidé de vous livrer ci-dessous les chiffres de production des mouvements certifiés par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC) pour les années allant de 2011 à 2015 pour 18 marques. J'aurai pu sélectionner plus de marques mais j'ai décidé de m'en tenir à ces 18 marques. A noter la domination de Rolex sur ce classement et l'arrivée de Tudor dans la cour des grands avec 23'003 mouvements certifiés en 2015 qui sont tous des mouvements manufacturés par la marque. Inutile de parler bien plus longtemps de ces chiffres ci-dessous qui parleront d'eux-mêmes.

 

Audemars Piguet

2011: 48; 2012: 16; 2013: 50; 2014: 24; 2015: 17;

 

Bovet

2011: 45; 2012: 1; 2013: 1; 2014: 0; 2015: 0;

 

Breitling

2011: 154'456; 2012: 156'773; 2013: 155'737; 2014: 117'133; 2015: 147'917;

 

Chopard

2011: 29'246; 2012: 22'679; 2013: 20'520; 2014: 21'268; 2015: 16'107;

 

Louis Moinet

2011: 0; 2012: 0 ; 2013: 239; 2014: 213; 2015: 101;

 

Montblanc

2011: 518; 2012: 0; 2013: 0; 2014: 0; 2015: 0;

 

Omega

2011: 509'301; 2012: 526'046; 2013: 447'477; 2014: 476'898; 2015: 511'861;

 

Panerai

2011: 34'463; 2012: 28'747; 2013: 21'658; 2014: 12'640; 2015: 6'262;

 

Parmigiani

2011: 33; 2012: 0; 2013: 22; 2014: 169; 2015: 56;

 

Patek Philippe

2011: 0; 2012: 2; 2013: 0; 2014: 0; 2015: 0;

 

Rolex

2011: 751'285; 2012: 798'935; 2013: 804'896; 2014: 781'336; 2015: 795'716;

 

Richard Mille

2011: 0; 2012: 11; 2013: 2; 2014: 1; 2015: 0;

 

Roger Dubuis

2011: 4'258; 2012: 3'349; 2013: 840; 2014: 0; 2015: 0;

 

Tag Heuer

2011: 559; 2012: 2'605; 2013: 3'464; 2014: 7'340; 2015: 693;

 

Tudor

2011: 0; 2012: 0; 2013: 0; 2014: 2'508; 2015: 23'003;

 

Ulysse Nardin

2011: 6'695; 2012: 8'262; 2013: 11'213; 2014: 10'439; 2015: 2'561;

 

Vacheron Constantin

2011: 98; 2012: 87; 2013: 47; 2014: 43; 2015: 99;

 

Zenith

2011: 4'689; 2012: 208; 2013: 191; 2014: 1'157; 2015: 6'824;

 

Les experts de l'industrie horlogère pourront voir un peu plus clair dans diverses analyses faites sur le marché horloger grâce à ces chiffres. Ils pourront notamment voir un chiffre maximum de production de montres annoncées COSC par ces diverses marques ces dernières années. Quant aux moins initiés ils pourront tout simplement voir le montant minimum de mouvements produits par chaque marque mentionnée ci-dessus entre 2011 et 2015. Dans quelques mois nous devrions avoir les chiffres concernant l'année en cours.

cosc

En cliquant sur l'image ci-dessus vous aurez accès au site internet du COSC où vous aurez accès aux rapports annuels qui vous donneront l'information complète des certifications allant de 2011 à 2015.

13:52 Publié dans Horlogerie | Tags : cosc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg