22/03/2016

Empreinte carbone: Baselworld et SIHH

Alors que je lisais la Basler Zeitung au premier jour du Baselworld je vis une très intéressante interview d'un acteur de l'industrie horlogère omniprésent. Une fois de plus il s'agissait de Jean-Claude Biver. Un homme que l'on apprécie toujours beaucoup d'écouter et qui souvent aussi dit des vérités et a des remarques de grande pertinence.

L'une de ses remarques dans cet entretien avec le journal bâlois fût de mettre sous la lumière que notre belle industrie horlogère fait déplacer la quasi entière planète horlogère vers la Suisse chaque année à deux reprises. Cette remarque me fit réfléchir et je me suis décidé d'écrire les quelques lignes qui suivent.

Comme nous le savons tous le salon historique de l'industrie horlogère se trouve être Baselworld. Son origine remonte à 1917 avec la création de la Foire suisse des échantillons. C'est en 1973 que le même organisateur dédia au monde de l'horlogerie et de la bijouterie son propre salon aujourd'hui nommé Baselworld.

En 1991 quelques marques de luxe, dont une partie de l'actuel groupe Richemont, décidèrent de créer leur propre salon du côté de Genève. Ceci probablement pour s'éloigner quelque peu de l'ambiance "Bier und Bratwurst" que le salon bâlois avait à l'époque. C'est ainsi que ces événements bâlois et genevois cohabitèrent relativement bien notamment par le fait que le salon genevois accolait toujours ses dates à l'événement bâlois.

Ceci dit, c'est à partir de 2009 que les Genevois commencèrent à organiser leur salon au mois de janvier environ trois mois avant celui des Bâlois. Les dates baloises étant apparemment trop proches de celles du Salon de l'automobile qui utilise les mêmes infrastructures que le SIHH. Certains diront cependant que l'objectif était plus commercial et était de prendre des commandes trois mois avant les exposants bâlois.

Nous nous retrouvons aujourd'hui même avec des exposants bâlois qui viennent durant le SIHH faire des salons discrets dans des hôtels genevois et inversement des genevois qui exposent discrètement dans des hôtels bâlois. Nous nous retrouvons donc clairement avec des doublons peu productifs augmentant les coûts de tous. Ceci d'autant plus qu'une très grande partie des quelques 15'000 personnes allant au SIHH en janvier vont aussi au Baselworld quelques semaines plus tard. Une bonne partie de ces 15'000 personnes viennent d'outre-mer.

Si Bâlois et Genevois pouvaient à nouveau accoler leurs dates c'est probablement les compagnies aériennes qui tireraient la langue mais notre belle planète elle aurait le sourire. Pour conclure si certains d'entre vous n'ont pas encore vu le film "Demain" je vous encourage vivement d'aller le voir il partage une bonne partie des valeurs que je partage. Et bien entendu si vous voulez participer à la préservation de notre planète achetez-vous une montre automatique vous aurez ainsi une éolienne au poignet.

baselworld,sihh

Peut-être que Monsieur Biver en photo ci-dessus partagera aussi la suite écologique que j'ai donné à sa réflexion. Comme chaque année ses présentations furent parmi les points culminants du Baselworld. Chercher dans le public vous trouverez peut-être quelques têtes connues.

10:57 Publié dans Horlogerie | Tags : baselworld, sihh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

29/02/2016

Cartier et ses tourbillons

Ayant eu le plaisir d'analyser une grande partie des tourbillons sur le marché j'ai réalisé depuis un certain temps que ceux de Cartier avaient une particularité. Je parle des tourbillons Cartier fabriqué à l'interne non pas des tourbillons que Cartier aurait acheté ou achèterait toujours en dehors du groupe Richemont.

En effet la particularité des tourbillons de Cartier fabriqué à l'interne est d'être équipé d'un spiral plat. Si l'on regarde le marché la quasi-totalité des tourbillons, hormis ceux que je viens de citer, ont un spiral à courbe terminale montante communément appelé spiral Breguet par les marques souhaitant se faire bien voir auprès du Swatch Group.

Tous les réels experts de cette industrie ne pourront que confirmer qu'intégrer un spiral à courbe terminale montante dans un tourbillon est un non-sens. S'ils ne confirment pas ce non-sens c'est qu'ils ne veulent probablement juste pas remettre en question une pratique qui dure depuis longtemps ou peut-être une raison honorable, ils sont des esthètes du battement concentrique du spiral.

Comme on le sait l'un des objectifs principaux du tourbillon est de neutraliser les effets négatifs que la gravité a sur le spiral dans les positions verticales. Cependant une chose importante à savoir est que le spiral à courbe terminale montante neutralise déjà à lui seul une toute grande partie des effets négatifs de la gravité. Rolex l'a du reste bien compris en n'ayant jamais produit un tourbillon et en équipant la quasi-totalité de sa production avec des spiraux à courbe terminale montante.

Intégrer un spiral à courbe terminale montante dans un tourbillon est donc un peu comme porter un pantalon avec une ceinture et des bretelles. Cette histoire me rappelle un ancien collègue à qui j'avais conseillé de demander à son tailleur de ne plus mettre de passants de ceinture sur ses pantalons car il ne les portait qu'avec des brettelles. Un peu à l'image de ce client qui un jour a commandé une Bugatti Royale sans phares car il ne conduisait pas la nuit.

Si vous voulez donc vous offrir une montre qui a du sens entrez donc dans une bijouterie et demandez un tourbillon à spiral plat ou plus simplement demandez un tourbillon Cartier. Vous aurez ainsi de fortes chances de tomber sur une montre qui a du sens. Egalement une Rolex à spiral à courbe terminale montante a quasiment le même effet ou voir même supérieur à un tourbillon car il permet d'intégrer un balancier plus grand et ainsi augmenter son inertie.

cartier,tourbillons

En cliquant sur l'image ci-dessus on peut voir le spiral plat de plus près. En cliquant ici on peut connaitre plus de cette marque ou l'on peut aussi voir d'autres montres sans tourbillon mais à spiral à courbe terminale montante en cliquant ici.

11:34 Publié dans Horlogerie | Tags : cartier, tourbillons | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/02/2016

Gothard: un sixième tube vraiment nécessaire...?

En vue de la votation du 28 février sur la possibilité de percer un tube supplémentaire au Gothard il me semble intéressant de faire l'inventaire des tunnels déjà disponibles ou très bientôt disponible dans cette région de la Suisse. Ils sont au nombre de trois pour un nombre total de cinq tubes.

Deux premiers tubes furent percés entre 1872 et 1881. Longs de 15 kilomètres ils relient Göschenen à Airolo et sont de nos jours toujours utilisé par le trafic ferroviaire. Entre 1970 et 1980 c'est un troisième tube cette fois-ci dédié au trafic routier et long de 16,9 kilomètres qui fut à nouveau percé entre Göschenen et Airolo. Ce sont les trois tubes actuellement à disposition.

En décembre 2016 seront inauguré deux nouveaux tubes. Il s'agira du résultat de travaux pharaoniques ayant duré près de vingt ans aboutissant sur un ouvrage long de 57 kilomètres dédié au trafic ferroviaire. Ces deux nouveaux tubes relieront la commune uranaise d'Erstfeld à la commune tessinoise de Bodio. Nous aurons ainsi cinq tubes reliant le centre de la Suisse au canton du Tessin.

Dans le cadre de la réfection du tunnel routier il restera donc quatre tubes ferroviaires dont deux pourront être utilisé par les voitures grâce au ferroutage. La part de la jeune génération délaissant le permis de conduire pour des abonnements de transport public devenant de plus en plus grande et les lobbys automobilistes pouvant de plus en plus être assimilé aux lobbys du tabac tout ceci devrait nous faire réfléchir.

Une partie importante des habitants du Tessin souhaite aussi privilégier des méthodes de transport plus propre. Voter non au percement de ce tube supplémentaire pourrait ainsi aussi dire être solidaire avec la population du Tessin. Je me réjouis d'écouter les divers arguments ces prochains jours qui je le pense renforceront ma conviction que ce sixième tube n'est pas nécessaire.

gothard

Pensons donc à cette charmante marmotte.

 

PS : On m’a fait remarquer que le premier tunnel ferroviaire construit entre 1872 et 1881 serait en réalité un seul et unique tube composé de deux voies. Une photo de l'entrée de ce tunnel du côté de Göschenen m'aurait induit en erreur. Egalement l'ouvrage de 57 km sera inauguré en juin 2016 et non pas en décembre 2016 et sera mis en service en décembre 2016. Je tenais à clarifier ces points (ajouté le 09.02.16).

15:08 Publié dans Suisse | Tags : gothard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/01/2016

URWERK star du SIHH?

Après chaque exposition horlogère du type du SIHH ou du Baselworld j'essaye de mon côté de faire un classement des meilleures nouveautés proposées à l'occasion de ces expositions. Clairement définir le numéro un est parfois complexe surtout lorsqu'on n'est pas entouré d'autres experts pour en débattre. Cependant il y a toujours deux ou trois modèles qui se démarquent. Cette année l'un de ces modèles est clairement l'EMC "Time Hunter" d'URWERK.

La marque avait déjà reçu avec la première version de l'EMC deux prix au Grand Prix d'Horlogerie de Genève. J'avais le plaisir d'être parmi les jurés. Ce fût à l'époque la première montre au monde à intégrer au cœur de son mécanisme un chronocomparateur pour observer sa marche. En rechargeant manuellement la partie électronique de sa montre l'on pouvait contrôler la marche de la partie mécanique de son garde-temps. L'on pouvait ainsi voir l'avance ou le retard de sa montre et ensuite l'ajuster soi-même à l'aide d'une vis se trouvant à l'extérieur de la montre.

Cette année Felix Baumgarter et Martin Frei les deux géniteurs d'URWERK sont allé une étape encore plus loin en ajoutant une mesure supplémentaire sur la nouvelle EMC. En adition à la mesure de la marche exprimée en nombre de secondes d'avance ou de retard durant 24 heures ils sont venus ajouter la mesure de l'amplitude qui représente l'angle de rotation du balancier et est exprimée en degrés. Dans une montre saine cet angle se trouve entre 220 degrés et 310 degrés.

Ces mesures horlogères peuvent être comparées au monde médical et au corps humain. La marche d'une montre exprimée en secondes d'avance ou de retard durant 24 heures peut être comparée aux pulsations cardiaques exprimées en pulsations par minute. L'amplitude du balancier exprimée en degrés représentant l'angle de rotation du balancier peut être comparée à la tension artérielle. Nous pouvons clairement voir un parallèle entre le fonctionnement d'une montre mécanique et d'un corps humain.

Lorsqu'une montre est couchée, c'est à dire à plat sur une table par exemple, son balancier lui est debout sur son axe et danse sur sa pointe inférieure et a donc très peu de friction, son angle de rotation est donc au maximum. Lorsqu'un corps humain est debout comme le balancier de cette montre sa tension artérielle est aussi élevée. Lorsqu'on dresse la montre de sa table à un angle de nonante degrés son balancier sera lui couché sur son axe et sa friction ne se fera plus sur sa pointe inférieure mais sur la quasi-totalité de la longueur de ses deux axes, ainsi les frictions seront plus élevées et l'angle de rotation du balancier sera en baisse. Quant au corps humain lorsqu'il est couché comme ce balancier sa tension artérielle baisse aussi.

Egalement lorsque la montre est en fin de réserve de marche, c'est à dire fatiguée, son amplitude baisse. D'autre part lorsque la montre est remontée au maximum son amplitude est aussi au maximum. Dans d'autres termes vous aurez une amplitude minimum en fin de réserve de marche lorsque la montre est en position vertical. A l'opposé vous aurez une amplitude maximum lorsque la montre est remontée au maximum et en position horizontal. Avec un niveau de réserve de marche identique la différence entre les positions verticales et horizontales doit être d'environ trente degrés.

Avec une montre pareille chaque amateur de belle horlogerie peut devenir un vrai médecin en horlogerie. Ceci dit, comme souvent pour ce type de montre il n'y en aura certainement pas assez pour satisfaire la totalité de la demande. L'on parle de deux séries de 15 pièces. Je tiens à conclure cet article en félicitant la maison URWERK pour leur magnifique montre et je tiens également à remercier les organisateurs du SIHH d'avoir agrandi le nombre de marques exposantes en intégrant ce "Carré des Horlogers" qui a apporté une très belle touche supplémentaire au SIHH.

urwerk,sihh

Ci-dessus l'une des deux versions EMC "Time Hunter" URWERK. En cliquant sur l'image vous pourrez accéder au site de la marque.

14:53 Publié dans Horlogerie | Tags : urwerk, sihh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22/01/2016

Champigniac d'or du SIHH

Bien connu dans la partie francophone de la Suisse le Grand Prix du Maire de Champignac est un prix qui est attribué chaque année depuis 1988 par le journal satirique lausannois La Distinction. Il récompense dans diverses catégories les plus grandes âneries dites au courant de l'année écoulée.

Voilà maintenant quelques années que je parcours les diverses conférences de presse données par les marques horlogères dans le cadre du SIHH ou du Baselworld. Ces conférences souvent dirigées par des commerciaux sont parfois entachées de grossières erreurs dues à leur manque de connaissances techniques. A plusieurs reprises je me suis dit que l'industrie horlogère devait aussi avoir son Champignac d'or.

Je le décerne cette année pour la première fois à un récidiviste. En effet je suis d'avis que chaque marque a le droit à un premier Champignac qui restera discrètement communiqué à son auteur sans que la foule en soit informée. Cependant il y a quelques jours une marque a reçu son deuxième Champignac. Pour aller droit au but il s'agit de mes amis de Piaget.

Cette honorable marque s'était déjà distinguée en 2014 alors qu'elle lançait son Altiplano la montre la plus plate du monde chose que je ne conteste pas. C'est cependant le fait d'avoir utilisé le fond de la boite comme châssis que je contestai. Si tel avait été le cas les rubis du rouage auraient été visibles sur l'extérieur de la montre comme déjà fait en 1986 par un horloger pour un Tourbillon.

Il y a quelques jours c'est encore un plus beau Champignac que la marque divulgua en toute inconscience. Alors qu'elle présentait son calibre 700P un mouvement autoquartz qu'elle s'efforçait à expliquer qu'il était plus mécanique qu'électronique son résonateur reste un quartz. Après avoir mené en bateau le public les deux orateurs annoncèrent que ce mouvement révolutionnaire était même insensible à la gravité et au magnétisme.

Pour clarifier la chose ce sont toutes les montres à quartz qui sont quasiment insensible à la gravité et au magnétisme. Une montre en plastique bien connue depuis une bonne trentaine d'années valant une cinquantaine de francs suisses est toute aussi insensible à la gravité et au magnétisme que ce révolutionnaire calibre 700P. Ceci dit cette marque avance bien dans le domaine de la haute horlogerie. Il faudrait juste qu'elle contrôle mieux son argumentation avant de la diffuser.

Si son CEO souhaite m'accueillir dans son bureau j'irai volontiers lui transmettre son trophée et je peux volontiers dans le futur aussi jeter un coup d'œil sur ses argumentaires horlogers avant qu'il les diffuse.

champignac,piaget

Une fois n'est pas coutume ce n'est pas sur le site de la marque que vous atterrirez en cliquant sur l'image ci-dessus mais sur le site du journal la Distinction où un onglet Grand Prix du Maire de Champignac se trouve au bas de la page.

23:17 Publié dans Horlogerie | Tags : champignac, piaget | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/01/2016

Une Apple Watch au SIHH ?

Voilà quelques semaines que nous avons appris avec joie que le SIHH allait ouvrir ses portes à de nouvelles marques. Ce salon trop longtemps dominé par les marques du groupe Richemont a de son propre chef décidé d'accueillir sous son toit le "Carré des Horlogers" un espace qui regroupera 9 marques indépendantes. Une décision qui marque l'évolution positive de ce salon.

Inutile de vous citer ces neuf marques supplémentaires que j'apprécie toutes plus les unes que les autres et qui sont selon l'organisateur "devenue adulte" ce que je peux que confirmer. Une parmi elles s'est cependant démarquée ces dernières heures. Il s'agit de H. Moser & Cie également appelée "la Perle de Schaffhouse". Elle lançait il y a quelques heures une montre ressemblant un peu à une autre montre développée en Californie.

Cette montre ressemble peut-être un peu à la montre du géant de Cupertino mais son âme est bien différente. Son autonomie de minimum quatre jours la place clairement au-dessus du lot. Après quatre jours il ne sera même pas nécessaire de s'attacher à une prise électrique un peu comme s'il s'agissait  d'un vieux téléphone du milieu du siècle passé. Il suffira simplement de tourner sa couronne de quelques dizaines de tours et elle continuera à fonctionner quatre jours supplémentaires.

Inutile d'écrire beaucoup plus sur cette très belle montre qui a pleins d'atouts. Il ne reste plus qu'à dire bravo à cette marque du bord du Rhin qui est clairement devenue la marque préférée des vrais connaisseurs d'horlogerie pour cette région de la Suisse.

h. moser & cie

Cliquez sur ce lien pour trouver le site de la marque ou cliquez sur l'image pour voir une courte vidéo, connaitre plus de cette montre et surtout admirer son magnifique mouvement mécanique.

17:32 Publié dans Horlogerie | Tags : h. moser & cie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg