14/02/2017

Fidélité en horlogerie et ailleurs

Le réseau professionnel LinkedIn fournit un tas d'informations intéressantes, notamment à ses membres Premium dont je fais actuellement partie. Grâce aux données transmises par ses membres, il peut par exemple transmettre le nombre d'employés inscrits sur le réseau qui sont actifs au sein d'entreprises également inscrites sur le réseau. Il peut également transmettre la durée de vie moyenne de ses membres inscrits au sein de ces entreprises inscrites. Vous trouverez ci-dessous un classement de quelques entreprises que j'ai fait avec les données de ce jour. Le montant en années est donc la durée de vie moyenne d'un employé inscrits dans le réseau au sein de ces entreprises.

 

Horlogerie

Rolex - 2248 employés inscrits - 7 ans

Patek Philippe - 489 employés inscrits - 6,8 ans

Chopard - 649 employés inscrits - 6,3 ans

Breguet - 252 employés inscrits - 5,5 ans

Piaget - 609 employé inscrits - 5,4 ans

Audemars Piguet - 582 employés inscrits - 5,3 ans

Girard-Perregaux - 103 employés inscrits - 5,2 ans

Jaeger-Lecoultre - 542 employés inscrits - 4,9 ans

Vacheron Constantin - 390 employés inscrits - 4,9 ans

Panerai - 349 employé inscrits - 4,9 ans

Baume & Mercier - 126 employés inscrits - 4,9 ans

Zenith - 90 employés inscrits - 4,9 ans

Tag Heuer - 620 employés inscrits - 4,8 ans

Roger Dubuis - 238 employé inscrits - 4,6 ans

Omega - 568 employés inscrits - 4,4 ans

IWC - 509 employés inscrits - 4,2 ans

Hublot - 293 employés inscrits - 3,7 ans

Richard Mille - 83 employés inscrits - 3,6 ans

 

Banque

UBS - 61'826 employés inscrits - 7,4 ans

Pictet - 1'346 employés inscrits - 7,1 ans

Lombard Odier - 1'652 employés inscrits - 6,8 ans

Crédit Suisse - 48'425 employés inscrits - 6 ans

Mirabaud - 361 employés inscrits - 4,8 ans

 

Divers

Procter & Gamble - 74'781 employés inscrits - 9,7 ans

Nestle - 100'573 employés inscrits - 7,3 ans

Novartis - 60'883 employés inscrits - 6,2 ans

IKEA - 35'663 employés inscrits - 5,6 ans

Apple - 128'164 employés inscrits - 4,7 ans

 

Etatique

Etat de Neuchâtel - 967 employés inscrits - 9,7 ans

Etat de Genève - 3'295 employés inscrits - 9,1 ans

Etat de Vaud - 4'396 employés inscrits - 8,5 ans

 

Cette liste ci-dessus est loin d'être exhaustive mais elle peut donner quelques informations intéressantes notamment sur la grandeur de ces entreprises et surtout la fidélité entre employeur et employé.

linkedin,horlogerie,banque

Pour ceux qui souhaitent avoir plus d'information cliquez sur l'image ci-dessus et créez un profil si ce n'est pas déjà fait et devenez membre Premium pour avoir une information plus complète.

10:33 Publié dans Genève, Horlogerie, Monde, Suisse | Tags : linkedin, horlogerie, banque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

21/04/2016

RBI = Salaire des robots

Le 5 juin nous aurons à nouveau à voter sur une initiative intéressante. Celle sur le revenu de base inconditionnel (RBI). Ce RBI verserait de manière inconditionnelle un montant mensuel d'environ 2'500.- par adulte et 625.- par enfant. Ceci changerait certains paramètres de notre société. Ayant déjà un peu analysé la chose je tiens à partager mon actuelle réflexion sur ce sujet qui s'est notamment forgée en voyant durant près de vingt ans l'évolution de l'industrie dans laquelle je travaille.

En effet une fois de plus je vais parler de l'industrie horlogère mais nous pourrions parler de bien d'autres secteurs où l'évolution fut la même ou parfois même plus extrême. Il y a un peu plus de vingt ans alors que je visitais mes premières manufactures horlogères je me souviens de ces collaborateurs qui travaillaient dans les ateliers. Habituellement une pièce avec peut-être quatre personnes, un supérieur hiérarchique travaillant et supervisant trois collaborateurs.

Il y a quelques mois alors que je visitais l'une des plus moderne manufacture horlogère récemment inaugurée en Suisse je vis des scènes comme des ateliers de même dimension que ceux d'il y a une vingtaine d'années et à l'intérieur un supérieur hiérarchique supervisant trois robots. J'y vis là une évolution qui me rappela cette phrase que j'ai moi-même souvent prononcée lors de visites de manufactures: "Où la main de l'Homme est meilleur nous continuerons à toujours utiliser la main de l'Homme, où la machine est meilleur nous utilisons la machine".

Nous y sommes arrivé la machine est bien souvent devenue meilleure que la main de l'Homme. Nous pouvons peut-être même être fiers d'avoir inventé des machines meilleures que nous, comme nos ancêtres peuvent être fiers de l'évolution de l'Homme dans certains secteurs où nous nous sommes peut-être améliorés. Ceci dit, le point le plus important de ce débat est certainement celui de la répartition des richesses créées par ces machines. Nous parlons donc là clairement du salaire des robots.

Il est également intéressant de réaliser que durant cette même période d'une vingtaine d'années et dans cette même industrie horlogère les salaires et styles de vie des patrons ont également évolués. Les deux co-CEO d'un important groupe horloger se sont par exemple partagé lors du dernier exercice fiscal un salaire annuel de 26.1 millions de francs suisse (11.7 millions pour l'un et 14.4 millions pour l'autre). Cette situation peut-elle continuer ou faut-il répartir les salaires de ces robots différemment?

Nous sommes donc là devant un débat qui sera intéressant à suivre durant ces prochaines semaines. Il est également intéressant de relevé que même parmi les partis traditionnels il y a souvent une proportion non négligeable des membres qui sont en faveur de cette initiative. Les nombreux voyages que j'ai eu la chance de faire à travers le monde m'ont appris une chose, les pays qui fonctionnent le mieux sont bien souvent ceux qui ont une classe moyenne importante. Il paraît évident que le RBI renforcerait la classe moyenne.

RBI

Hormis cette amusante illustration trouvée sur internet et libre de droit que son auteur offre généreusement à toute personne souhaitant la reproduire je vous invite à cliquer sur l'image. Vous y trouverez un film explicatif de 45 minutes sur le RBI. Je vous encourage à le regarder jusqu'au bout. Si par hasard vous n'avez pas ces 45 minutes à disposition c'est probablement justement parce que vous avez besoin d'un RBI... ;-)

13:27 Publié dans Genève, Monde, Suisse | Tags : rbi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/02/2016

Gothard: un sixième tube vraiment nécessaire...?

En vue de la votation du 28 février sur la possibilité de percer un tube supplémentaire au Gothard il me semble intéressant de faire l'inventaire des tunnels déjà disponibles ou très bientôt disponible dans cette région de la Suisse. Ils sont au nombre de trois pour un nombre total de cinq tubes.

Deux premiers tubes furent percés entre 1872 et 1881. Longs de 15 kilomètres ils relient Göschenen à Airolo et sont de nos jours toujours utilisé par le trafic ferroviaire. Entre 1970 et 1980 c'est un troisième tube cette fois-ci dédié au trafic routier et long de 16,9 kilomètres qui fut à nouveau percé entre Göschenen et Airolo. Ce sont les trois tubes actuellement à disposition.

En décembre 2016 seront inauguré deux nouveaux tubes. Il s'agira du résultat de travaux pharaoniques ayant duré près de vingt ans aboutissant sur un ouvrage long de 57 kilomètres dédié au trafic ferroviaire. Ces deux nouveaux tubes relieront la commune uranaise d'Erstfeld à la commune tessinoise de Bodio. Nous aurons ainsi cinq tubes reliant le centre de la Suisse au canton du Tessin.

Dans le cadre de la réfection du tunnel routier il restera donc quatre tubes ferroviaires dont deux pourront être utilisé par les voitures grâce au ferroutage. La part de la jeune génération délaissant le permis de conduire pour des abonnements de transport public devenant de plus en plus grande et les lobbys automobilistes pouvant de plus en plus être assimilé aux lobbys du tabac tout ceci devrait nous faire réfléchir.

Une partie importante des habitants du Tessin souhaite aussi privilégier des méthodes de transport plus propre. Voter non au percement de ce tube supplémentaire pourrait ainsi aussi dire être solidaire avec la population du Tessin. Je me réjouis d'écouter les divers arguments ces prochains jours qui je le pense renforceront ma conviction que ce sixième tube n'est pas nécessaire.

gothard

Pensons donc à cette charmante marmotte.

 

PS : On m’a fait remarquer que le premier tunnel ferroviaire construit entre 1872 et 1881 serait en réalité un seul et unique tube composé de deux voies. Une photo de l'entrée de ce tunnel du côté de Göschenen m'aurait induit en erreur. Egalement l'ouvrage de 57 km sera inauguré en juin 2016 et non pas en décembre 2016 et sera mis en service en décembre 2016. Je tenais à clarifier ces points (ajouté le 09.02.16).

15:08 Publié dans Suisse | Tags : gothard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/01/2016

Voter aux urnes

Quelques jours après le second tour de l'élection de nos deux conseillers aux Etats genevois je lus dans notre chère Tribune de Genève le coup de gueule d'un lecteur (ou d'une lectrice) qui ne jugeait visiblement plus nécessaire de mobiliser tant de gens pour accueillir si peu de votants aux urnes les dimanches de votation.

La question qu'il faut se poser est s'il faut attendre le dernier dimanche entre 10h00 et 12h00 pour remplir son bulletin de vote ou le faire jusqu'à deux à trois semaines par avance soit par correspondance ou pour certains par internet. Ayant moi-même commencé à voter en 1996 alors que le vote par correspondance était déjà introduit j'ai durant une bonne quinzaine d'années toujours voté par correspondance et ensuite parfois par internet. Ceci dit voilà quelques votations que je me déplace aux urnes. Se déplacer aux urnes a ses avantages. Cela permet notamment d'écouter tous les arguments jusqu'à la dernière minute et de voir l'évolution du monde jusqu'au dernier moment.

Dans un bon nombre de scrutins étrangers le vote par correspondance ou par internet n'est pas possible. En 2004 par exemple le parti politique de l'espagnol Aznar ne fut pas reconduit à la présidence du gouvernement espagnol. La raison principal de cet échec fut certainement que son gouvernement attribua hâtivement les attentats de Madrid, ayant eu lieu trois jours avant le scrutin, à l'organisation séparatiste basque ETA alors qu'il s'agissait d'Al-Quaïda et que ceci mit en cause la politique d'Aznar au Moyen-Orient à quelques heures du scrutin. Si 80% des Espagnols avaient voté avant les attentats le parti politique d'Aznar aurait certainement été reconduit à la tête du gouvernement espagnol.

Dans un contexte moins dramatique l'annonce de la prime de départ de 72 millions de francs suisses attribuée à Daniel Vasella quelques jours avant le vote de l'initiative contre les rémunérations abusives a certainement aussi modifié la donne pour ceux qui ont voté après cette annonce. Egalement voter aux urnes est aussi la seule manière de rompre soi-même la chaine entre sa carte de vote et son bulletin de vote et ainsi garantir soi-même l'anonymat de son vote. Aussi le vote aux urnes est certainement moins influencé qu'un vote spontané qui peut se faire en direct sur une tablette numérique en regardant par exemple un trublion valaisan aux cheveux longs faire son discours à la télévision.

Ceci dit, si vous voulez regarder les débats politiques avec plus d'intérêt et jusqu'à la dernière minute pouvoir rallier un camp ou l'autre allez donc voter dans vos mairies vous verrez la saveur est toute autre dans le suivi de notre vie politique.

votations

Pour ceux qui n'ont jamais voter "pour de vrai" ci-dessus voilà à quoi cela ressemble.

15:34 Publié dans Genève, Monde, Suisse | Tags : votations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/12/2015

Horlogerie et Union européenne...

Vous trouverez ci-dessous une courte intervention télévisée de ma part suite à un débat sur l'importance de la relation Suisse-Europe pour le canton de Genève. Après avoir écouté avec attention quelques politiciens et entrepreneurs à qui l'on a visiblement donné la parole car ils étaient fortement attachés aux accords bilatéraux je me suis permis de donner un son de cloche un peu plus nuancé.

En effet alors que ceux qui s'étaient exprimé avant moi vantaient l'importance de l'Union européenne pour notre pays je me suis permis de minoriser quelque peu l'importance de l'Union européenne. Je me suis en effet permis d'exposer mon expérience de plus d'une décennie au sein de l'industrie horlogère et j'ai notamment mis en avant la proportion relativement faible des exportations horlogères suisses vers l'Union européenne.

Septante à quatre-vingts pourcents des exportations horlogères sont en effet réalisées en dehors de l'Union européenne. Il est notamment important de noter que lorsque une montre chère se vend au sein de l'Union européenne ceci se passe bien souvent dans des lieux comme la Place Vendôme à Paris ou sur New Bond Street à Londres où le client est aussi bien souvent un touriste qatari, russe, chinois ou américain.

Je me suis également permis de m'exprimer sur la libre circulation des personnes où il faut aussi communiquer la vérité sans se voiler la face. Depuis quelques années un nombre plus important des élèves qui sortent des écoles horlogères suisses continuent après leur formation de quatre ans une formation complémentaire de deux ans car ils ne trouvent pas d'emploi. Nous avons depuis quelques années en Suisse des horlogers qui ne trouvent pas de travail. Un accompagnement est nécessaire dans ce domaine.

Concernant l'entreprise qui est régulièrement mentionnée dans le reportage ci-dessous, qui porte notamment le nom d'un quartier de Genève où elle n'est plus, il est important de mentionner qu'elle appartient à un conglomérat dont le siège est à Zurich qui fait également une très grande partie de son chiffre d'affaire en dehors de l'Union européenne. Ne nous laissons donc pas berner l'Europe a son importance mais elle n'est pas le centre du monde.

Suisse, Union européenne,

Ci-dessus un lien vers l'émission où j'interviens entre 01:40 et 02:45

10:23 Publié dans Genève, Horlogerie, Monde, Suisse | Tags : suisse, union européenne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

20/10/2015

Le PDC un parti de gauche...?

Certains d'entre vous se souviennent peut-être de la note que j'ai écrite sur ce blog il y a quelques mois sur mon ami Pierre. Pour rappel mon ami Pierre est donc le patron d'une entreprise genevoise qui emploie une quinzaine d'employés. Comme beaucoup de patrons il est membre du PLR et y défend sa frange la plus libérale.

Il y a quelques mois alors que je venais d'adhérer à un parti proche de mes convictions, le PDC, je devenais aux yeux de mon ami Pierre un dangereux gauchiste proche de l'idéologie d'un "Dany le rouge". Certes, ce que j'apprécie avec cet ami c'est que l'on peut toujours parler très ouvertement afin que chacun puisse se forger sa propre opinion qui est du reste parfois commune.

Ceci dit, le PDC est-il un parti de gauche...? Lorsque l'on va sur son site internet on y voit assez rapidement qu'il se revendique du centre. La visite de son site fût du reste l'une de mes premières démarches avant d'y adhérer. Cependant comme dans chaque partis certains sont plus à gauche et d'autres plus à droite. C'est ceci qui est particulièrement intéressant au sein de ce parti car il y a un vrai débat d'opinion.

De mon côté je dirais que j'ai le cœur à gauche mais que dans la situation économique actuelle, et sachant également compter, le porte-monnaie que je porte à droite prévaut. Cette situation économique actuelle est selon certains due à un 9 février et à un 15 janvier. De mon point de vue je dirais que le 15 janvier sera probablement une partie de la solution concernant le 9 février.

Ceci dit, pour répondre à ma première question, le PDC est-il un parti de gauche...? C'est avec amusement je vous mets ci-dessous une projection publiée le 18 octobre au soir. Vous y verrez qu'avec la poussée du bloc de droite le PDC se retrouve aujourd'hui bel et bien sur l'aile gauche de la nouvelle composition de cet hémicycle.

Mes convictions me disent du reste qu'une poussée de la droite fût dans la situation actuelle bien meilleure qu'aurait été une poussée de la gauche. Afin de conclure les élections fédérales de 2015 positivement n'oublions pas de tous cocher une seule et unique croix le 8 novembre à venir et que cela soit bien entendu la case de Benoît Genecand!

cn.jpg

Cliquez ici et vous vous trouverez sur ma précédente note évoquée ci-dessus et/ou cliquez ici et vous vous trouverez sur le site du parti dont je suis membre.

14:35 Publié dans Suisse | Tags : pdc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg