31/03/2017

Baselworld 2017

Dans le contexte de recul où se trouve l'industrie horlogère actuellement le Baselworld, qui a fermé ses portes hier, n'était certainement pas un Baselworld comme les autres. En effet afin de mieux optimiser les coûts les organisateurs ont déjà annoncé que les journées ouvertes au public seront l'année prochaine de six au lieu des huit auxquelles nous avons été habitué. A ceci viendra s'ajouter l'habituelle journée ouverte à la presse la veille de l'ouverture officielle.

Cette situation actuelle quelque peu difficile est cependant aussi source d'opportunités et certaines cartes seront certainement redistribuées. Loin des années fastes où souvent certaines choses restaient tout simplement figées. C'est notamment dans ce contexte que je me suis permis deux expériences le dimanche en début d'après-midi afin de sonder la réalité du marché. L'une liée au monde de l'hôtellerie et l'autre auprès d'un important fournisseur de mouvements horlogers.

La première fût de me présenter à la réception du Swissôtel à côté du Baselworld pour leur demander si éventuellement ils pouvaient encore me louer une chambre à partir de ce même dimanche pour deux nuits. Jadis l'on disait que les chambres de cet hôtel étaient réservées durant le salon plusieurs années à l'avance. Après avoir passé une bonne minute dans le bureau à l'arrière de la réception l'employé de l'hôtel vint m'annoncer la bonne nouvelle. Il avait encore mis la main sur une dernière chambre qu'il fallait confirmer très rapidement. Son tarif était de CHF 980.- par nuit. Je lui demandai de m'envoyer tout ceci par écrit.

Quelques minutes plus tard je reçus le courriel confirmant le tarif en mentionnant que le petit-déjeuner, le wifi et le minibar étaient inclus dans le prix. Après un rapide retour toujours par écrit expliquant que le tarif était trop élevé pour mon budget j'eus la surprise de les voir revenir avec une nouvelle offre. Une autre chambre un peu plus petite que la précédente, dont je ne connaissais du reste pas les dimensions, m'était proposée à CHF 415.- par nuit pour les deux mêmes nuits. Offre que je déclinai et je remerciai encore plus mon aimable marraine qui m'héberge depuis quelques années durant le Baselworld.

Ma seconde expérience se passa ce même dimanche durant l'après-midi à la réception du stand ETA une société appartenant au Swatch Group. J'approchai la réceptionniste du stand pour savoir s'ils pouvaient me livrer quelques mouvements malgré le fait qu'ils avaient communiqué il y a quelques années qu'il ne souhaitait plus livrer de mouvements en dehors du Swatch Group. La réponse fut un clair oui. Ceci pour des mouvements à quartz mais aussi apparemment pour le calibre 2892 un mouvement mécanique à remontage automatique apprécié par les marques de moyenne gamme.

Une chose claire est que dans le contexte économique actuel la concurrence entre les deux salons horlogers, celui du Baselworld et celui du SIHH à Genève, est maintenant plus engagée que par le passé. Pour le consommateur final la concurrence est très souvent une chose positive. Même si je vis et travaille à Genève je souhaite le meilleur au Baselworld. Le salon bâlois a le grand avantage d'être plus indépendant que le salon genevois qui est principalement dominé par un seul et unique groupe horloger à moins que l'Etat de Genève décide un jour d'organiser le salon genevois lui-même.

baselworld

En cliquant sur l'image ci-dessus vous accéderez au site internet du Baselworld.

13:00 Publié dans Horlogerie | Tags : baselworld | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22/03/2016

Empreinte carbone: Baselworld et SIHH

Alors que je lisais la Basler Zeitung au premier jour du Baselworld je vis une très intéressante interview d'un acteur de l'industrie horlogère omniprésent. Une fois de plus il s'agissait de Jean-Claude Biver. Un homme que l'on apprécie toujours beaucoup d'écouter et qui souvent aussi dit des vérités et a des remarques de grande pertinence.

L'une de ses remarques dans cet entretien avec le journal bâlois fût de mettre sous la lumière que notre belle industrie horlogère fait déplacer la quasi entière planète horlogère vers la Suisse chaque année à deux reprises. Cette remarque me fit réfléchir et je me suis décidé d'écrire les quelques lignes qui suivent.

Comme nous le savons tous le salon historique de l'industrie horlogère se trouve être Baselworld. Son origine remonte à 1917 avec la création de la Foire suisse des échantillons. C'est en 1973 que le même organisateur dédia au monde de l'horlogerie et de la bijouterie son propre salon aujourd'hui nommé Baselworld.

En 1991 quelques marques de luxe, dont une partie de l'actuel groupe Richemont, décidèrent de créer leur propre salon du côté de Genève. Ceci probablement pour s'éloigner quelque peu de l'ambiance "Bier und Bratwurst" que le salon bâlois avait à l'époque. C'est ainsi que ces événements bâlois et genevois cohabitèrent relativement bien notamment par le fait que le salon genevois accolait toujours ses dates à l'événement bâlois.

Ceci dit, c'est à partir de 2009 que les Genevois commencèrent à organiser leur salon au mois de janvier environ trois mois avant celui des Bâlois. Les dates baloises étant apparemment trop proches de celles du Salon de l'automobile qui utilise les mêmes infrastructures que le SIHH. Certains diront cependant que l'objectif était plus commercial et était de prendre des commandes trois mois avant les exposants bâlois.

Nous nous retrouvons aujourd'hui même avec des exposants bâlois qui viennent durant le SIHH faire des salons discrets dans des hôtels genevois et inversement des genevois qui exposent discrètement dans des hôtels bâlois. Nous nous retrouvons donc clairement avec des doublons peu productifs augmentant les coûts de tous. Ceci d'autant plus qu'une très grande partie des quelques 15'000 personnes allant au SIHH en janvier vont aussi au Baselworld quelques semaines plus tard. Une bonne partie de ces 15'000 personnes viennent d'outre-mer.

Si Bâlois et Genevois pouvaient à nouveau accoler leurs dates c'est probablement les compagnies aériennes qui tireraient la langue mais notre belle planète elle aurait le sourire. Pour conclure si certains d'entre vous n'ont pas encore vu le film "Demain" je vous encourage vivement d'aller le voir il partage une bonne partie des valeurs que je partage. Et bien entendu si vous voulez participer à la préservation de notre planète achetez-vous une montre automatique vous aurez ainsi une éolienne au poignet.

baselworld,sihh

Peut-être que Monsieur Biver en photo ci-dessus partagera aussi la suite écologique que j'ai donné à sa réflexion. Comme chaque année ses présentations furent parmi les points culminants du Baselworld. Chercher dans le public vous trouverez peut-être quelques têtes connues.

10:57 Publié dans Horlogerie | Tags : baselworld, sihh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05/03/2015

Baselworld ou SIHH?

Dans une quinzaine de jours s'ouvrira l'édition 2015 du Baselworld. Cette étape bâloise a durant de nombreuses années été la seule et unique exposition horlogère internationale. C'est cependant en 1991 qu'une autre exposition le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) basé à Genève est venu s'ajouter aux agendas des horlogers. Quelles sont donc leurs différences?

La plus ancienne des expositions qui porte aujourd'hui le nom de Baselworld a notamment la différence majeure d'être ouverte au public. Même si le montant à débourser pour une carte journalière est de 60.- francs toute personne souhaitant visiter l'exposition peut le faire. La cité rhénane a aussi la différence d’accueillir à côté des marques horlogères et joaillères également leurs fournisseurs. Ainsi on peut y voir des exposants de machines et outils ou également d'autres produits nécessaires à la vente allant d'éclairage, de vitrine, d'alarme ou de coffre-fort par exemple.

Le SIHH est de son côté réservé aux professionnels et à quelques collectionneurs horlogers de haut vol. Le tout public n'y a donc pas accès. Quant aux exposants il s'agit essentiellement de marques horlogères de haut de gamme qui ont été cette année au nombre de seize. Il s'agit principalement des marques horlogères du groupe Richemont ainsi que trois marques indépendantes ou semi-indépendante.

Il est cependant important de relever que l'exposition genevoise n'a pas l'exclusivité des marques de haute horlogerie. Il y a quelques joyaux de la haute horlogerie qui ont décidés de rester fidèles à l'exposition bâloise. C'est pourquoi je vous conseille à toutes et à tous d'au moins une fois dans votre vie de visiter le Baselworld qui aura lieu cette année du 19 au 26 mars 2015.

baselworld,sihh

Pour plus d'information concernant les deux expositions visiter les sites suivants Baselworld et SIHH

15:23 Publié dans Horlogerie | Tags : baselworld, sihh | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg