15/01/2015

Les montres à calendrier

Les montres à calendrier et plus spécifiquement celles à calendrier perpétuel font à mes yeux partie de l'une des plus fascinantes complications horlogères. Subdivisé en trois catégories principales on y trouve le calendrier simple, le calendrier annuel et le calendrier perpétuel.

Le calendrier simple représente l'entrée de gamme. Ce type de mécanisme part du principe que chaque mois a 31 jours. En d'autres termes le porteur de ce type de montre devra corriger la date de sa montre cinq fois par année. Les mois de l'année n'ayant pas 31 jours étant au nombre de cinq.

Le calendrier annuel représente la gamme intermédiaire. Ce type de mécanisme mesure avec exactitude les mois ayant 31 et 30 jours. En d'autres termes le porteur de ce type de montre devra corriger la date de sa montre une seule fois par année à la fin du mois de février.

Le calendrier perpétuel est le plus prestigieux. Avec l'aide de leviers, ressorts, cames et roues ce type de mécanisme arrive à calculer mécaniquement avec exactitude la totalité des douze mois de l'année. Une came faisant un quart de tour par année vient même calculer avec exactitude la longueur du mois de février que nous soyons dans une année bissextile ou non.

Vous trouverez ci-dessous l'illustration de l'un des plus beaux mécanismes de calendrier perpétuel que l'on peut trouver sur le marché. Il est truffé d'autres spécificités que des équipes de vente très bien formées à travers le monde se feront certainement un plaisir de vous expliquer.

montres à calendrier

Mécanisme de calendrier perpétuel - Chopard collection L.U.C

10:54 Publié dans Horlogerie | Tags : montres à calendrier | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg